img

Actualités

Politique

Me Hervé Diakiese, cadre du Comité Laïc de Coordination (CLC), a indiqué, ce dimanche lors de la manifestation de cette structure catholique contre l'entérinement de Ronsard Malonda à la tête de la CENI, que le chef de l'État ne peut pas investir ni Ronsard Malonda, ni moins encore un candidat, à la tête de la CENI sans faire l'audit de l'équipe sortante.

"Nous avons appris qu'il ya eu des grosses sommes que le gouvernement avait mis à la disposition de la CENI. Mais malheureusement nous avons eu des élections chaotiques en 2018. Nous ne devons pas continuer ainsi, il faut auditer l'équipe sortante et réformer l'institution s'il le faut afin que nous ayons des élection réellement démocratique et voulues par le peuple en 2023", a indiqué ce cadre du CLC.

À lire aussi http://www.election-net.com/rdc-marche-du-clc-isidore-ndaywel-le-grand-absent/

Me Hervé Diakiese a, par la même occasion, salué l'attitude du Chef qui, jusque-là est resté à l'écoute du peuple sur cette question l'entérinement de Ronsard Malonda par l'assemblée nationale, à la tête de centrale électorale. Faisant d'une pierre deux coups, Paul Diakiese a également salué le professionnalisme de la police qui a encadré les manifestants sans dérapage.

Liévin LUZOLO

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate