img

Actualités

Politique

Député national Daniel Mbau Sukisa, , propose à Félix Tshisekedi initiateur de l’union sacrée, de procéder à la formalisation de sa vision par un acte juridique et des engagements.

Dans une interview accordée à élection-net.com, ce cadre du Mouvement de Libération du Congo ( MLC ), indique que « L’union sacrée doit être formalisé par un acte juridique".

" il y a des engagements et qu’au seuil de ces actes, qu’il aille des clauses. » fait-il savoir.

Docteur en droit constitutionnel, Daniel Mbau précise que « si aujourd’hui le FCC-CACH s’est effondré, dit-il, c’est parce que ni toi ni moi, personne n’a vu cet accord qui n’existe pas. »

Daniel Mbau souligne que « Nous devons fonctionner et évoluer sur la base des référentielles et des principes qui découlent de la vision du chef de l'État et qui sont mise en forme sur un document.

Il ajoute qu'il va falloir dans le cadre de l'Union Sacrée, que le droit des uns et les obligations des autres soient clairement déclinés.

"C’est tout ce que nous avons demandé et rien de plus." renseigne-t-il.

Cet élu du peuple émet le vœu de voir le changement en toute état de cause.
Il indique cependant que ce changement doit être cristallisé dans un acte juridique formellement critiquable, matériellement objectivable.

Theo Liko

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate