img

Actualités

Société

Le président de la chambre haute du parlement  s'est exprimé  ce samedi au sujet de la levée d'immunités  parlementaires du sénateur Augustin Matata Ponyo soupçonné des détournements des fonds alloués au projet du par  agro-industiel  de Bukanga lonzo lorsqu'il était premier ministre entre 2012 et 2016.

C'était au cours d'une cérémonie de baptême du livre du professeur Mukonde sur le thème  Droits, libertés et devoirs de la personne et des peuples en droit international africain .

Selon Modeste Bahati Lukwebo ,Le Sénat n’a pas rejeté la demande de la levée des immunités de Matata Ponyo.

"Nous étions devant une discussion, Les uns disant qu’au moment des faits il était premier ministre, il est justiciable devant la Cour constitutionnelle, et si tel est le cas quelle est la procédure (…) D’autres disent pour le moment il n’est plus premier ministre. Que faire ? En tant que sénateur, il est justiciable devant la cour de cassation. Ne serait-il pas mieux que ce soit la Cour de cassation ou le procureur général près la Cour de cassation qui nous saisisse ? En plus, on a constaté qu’on nous écrive toutes les deux chambres à la fois, comme si nous étions en congrès. Donc, le débat nous a amené à dire qu’on doit écrire au procureur général près la Cour Constitutionnelle pour qu’il nous éclaire davantage. Mais les récupérateurs ont vite enflé, en disant qu’on a rejeté la demande de levée des immunités", a lâché l'ancien informateur du gouvernement indiquant que  plusieurs médias ont été manipulés.

Patrick Félix Abely 

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate