RDC : les trois nouvelles ''fautes'' lourdes de Vital Kamerhe

Vital Kamerhe, ph de tiers


Le discours de Vital Kamerhe à Bukavu au Sud-Kivu suscité des réactions dans la classe politique et sociale, Franco RHULIBANGA, Analyste Politique Indépendant du Sud-Kivu a, dans une tribune parvenue à ELECTION-NET-COM ce dimanche 9 Avril 2023 indiqué que ce nouveau ministre de l'économie en République Démocratique du Congo n’a tiré aucune leçon de son passage au Centre Pénitentiaire et de Rééducation de Kinshasa (CPRK) ni du déroulé du procès de 100 jours et encore moins son aboutissement. 

Ci-dessous l'intégralité de cette tribune

Le Centre Pénitentiaire et de Rééducation de Kinshasa a failli à une de ses missions dans le dossier des détenus du procès 100 jours : c’est la Rééducation. 

En effet, après avoir suivi Monsieur KAMERE dans son discours à la place, j’ai réalisé que le VPM ÉCONOMIE n’a tiré aucune leçon de son passage au CPRK ni du déroulé du procès et encore moins son aboutissement. 

Trois fautes lourdes de ce Monsieur : 

1. J’ai l’argent que je vais remettre au Vice-Gouverneur pour la réfection de la route Lycée Wima.

La même méthode qu’en 2019 : l’argent dans les mallettes. Est ce comme ça que l’on dépense l’argent public? Cet argent a suivi quel circuit? En qualité de qui cet argent est tombé dans les mains du Ministre de l’Economie? C’est combien au juste ? Quand est-ce que les études ont été faites pour fixer le montant? Qui a fait les études ? N’existe-t-il plus un Ministre des Infrastructures dans ce pays? Les mêmes causes produisant les mêmes effets, que celui qui occupe la cellule de VK au CORK commence à la libérer, car son locataire va rapidement être de retour.

2. Un arrêt de la haute Cour soit-il, ne peut être au dessus de la volonté du peuple.

Ah bon? Cela vient-il vraiment d’un responsable politique publique? Comment a-t-il mesuré la volonté du peuple? C’est vraiment de la déchéance. Tomber trop bas. Quel exemple donne-t-il à tous ceux qui l’écoutaient par rapport à la justice de notre pays?

N’est-il pas un danger public de laisser impunis pareils propos? Lui-même avait été acquitté par une décision de justice. A-t-il demandé au peuple si son acquittement était sa volonté? Même l’éminent expert BILOMBA s’était courbé au verdict de la Cour de Cassation, malgré tout ce qu’il savait. La population de Shabunda et de Bunyakiri s’était courbée malgré que leurs routes n’avaient pas été faites. Mais devant une décision de justice, tout le monde se courbe, on n’en discute pas. 

J’ai accepté un petit poste pour travailler en faveur des congolais…

Un petit poste c’est quoi, en réalité? Le poste qui lui a été donné n’est pas petit. Mais la dimension n’est pas là et c’est seulement après réunion avec ses lieutenants que ceux-ci ont éclairci la lanterne du public ce dimanche matin à la radio Maendeleo et qui se résume comme suit : « j’ai accepté le poste pour m’aider à préparer ma candidature à la présidence … ». 

Son inter fédéral au sud Kivu a été plus clair en donnant l’exemple de Macron qui était Ministre de l’Economi du président Hollande et qui est président de la République française aujourd’hui. Il a ensuite dit qu’ils s’inscrivent dans la ligne droite de l’accord « CACH ». Ce qui veut dire qu’à la prochaine présidentielle, c’est l’UNC qui présente le candidat Président de la République. 

Sans détour, l’inter fédéral de l’UNC, Me LWABOSHI Daniel, a tout dit. 

Dans tout ceci, il y a quand même des leçons à tirer de part et d’autre.

A. De la part de VK et de l’UNC

Les temps ont évolué, l’eau a coulé sous le pont. Ils ont vu l’accueil de VK à Bukavu. Boji est plus attendu que ce que l’on a vu à la place ce samedi 08 avril 2023. Le peuple est fatigué des discours de VK. Le peuple peut avoir toléré une première erreur, mais il ne veut pas demeurer dans l’erreur au risque de paraître idiot. La popularité a drastiquement chuté. L’homme aux paroles mielleuses, mais à zéro action. On en veut plus… Revenez aussi dans les Institutions, n’amenez plus jamais l’argent public dans vos palettes car elles sont trouées. Seuls la Banque centrale et le comptable sont habilitées à manipuler l’argent public. Depuis que l’argent de Shabunda et de Bunyakiri a été détourné, seul le fil ethnique maintient VK et son UNC ici au Sud-Kivu. Toute ambition présidentielle pour lui serait plutôt une rigolade car au Sud-Kivu, il n’aurait même pas 10% des votants.

De la part du peuple

Nos choix sont déterminant de notre avenir. Nous avons vu certes votre refus de rééditer les mêmes erreurs. Mais soyez très vigilant et surtout sachez réclamer ce qui vous est dû. Ces gens doivent rendre des comptes sur la destination des fonds destinés à la réfection des routes SHABUNDA et BUNYAKIRI. Dans un point de presse tenu en février 2020, M. Billy KAMBALE avait annoncé qu’ils avaient déjà atteint 140 km, car c’est l’argent qui était débloqué jusqu’alors et qu’ils attendaient le décaissement additionnel pour continuer…

C. Aux partenaires politique de l’USN

C’est dommage que trois jours seulement après la signature de la charte, des voies discordantes soient entendues. Alors que c’est clair dans la charte sur l’accompagnement de Tshisekedi à gagner les prochaines élections, l’UNC, par des bouches autorisees, donne un autre son de cloche. Soyez vigilants pour éviter des surprises. 

Franco RHULIBANGA, Analyste Politique Indépendant du Sud-Kivu

Powered by Froala Editor


Post Tags


leave a reply

Comments