img

Actualités

Les présumés rebelles ADF ont libéré 41 otages dans les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri le vendredi dernier. Le fonctionnaire délégué du gouverneur à Kainama qui livre la nouvelle ce samedi 18 juillet 2020, soutient que ces ex-otages étaient enlevés dans différentes circonstances dans plusieurs villages du territoire d'Irumu et Beni.

"Ils sont au nombre de 41 personnes dont 40 enlevées il y a peu en Irumu et 1 à Kainama. Ils rapportent qu'on les utilisaient pour transporter les biens dans la forêt",indique Muhindo Dydis Issaya.

De son côté, la société civile du groupement Banyali-tsabi dresse un bilan d'une trentaine d'otages libérés ont la plupart étaient pris en captivité lors de la récente attaque des présumés ADF à Batonga. Raphaël Lingasa Benago, président de cette structure citoyenne souligne que deux personnes demeurent entre les mains des présumés combattants ADF. Une occasion pour lui d'inviter le gouvernement à imposer la sécurité sur toute l'étendue de la République Démocratique du Congo (RDC).

"C'est grâce à la prière que ces personnes ont été libérés. Ils sont déjà dans leurs familles respectives.   La recommandation est que le gouvernement veille à la sécurité de la population et des biens. Ça fait du mal quand les gens sont kidnappés. Que le gouvernement soit à la hauteur de sécuriser sa population car les attaques deviennent répétitives",plaide-t-il. 

Dieubon  Mughenze depuis Beni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate