img

Actualités

Politique

Le magistrats en grève dans différentes juridictions des villes de République démocratique du Congo durcissent le ton face au gouvernement. Ils réclament la mise en application du nouveau barème salarial.

Selon ce barème, le salaire le plus bas d’un magistrat doit atteindre au moins 1800 dollars américains. Pourtant jusqu'à fin juillet, ce salaire est d’environ 700 dollars américains.

Selon le syndicat national des magistrats du Congo, les magistrats de la RDC sont aujourd’hui accusés notamment de "corruption à cause des mauvaises conditions de travail". Ils se plaignent également de manquer les frais fonctionnement.

Parmi les villes où cette grève est observée il y a notamment la ville de Lubumbashi où tous les bureaux des magistrats et juges sont fermés et Beni dont les magistrats du parquet près le Tribunal de grande instance, le Parquet près le tribunal de paix et les juges du tribunal de Grande instance, le tribunal de paix ainsi que ceux du tribunal pour enfant de Beni ont décidé de ne pas prester.

Les magistrats ne reprendront le travail que s'ils obtient gain de cause. Les syndicats devraient par ailleurs rencontrer le président du Conseil supérieur de la magistrature pour trouver de solution à ces revendications, qui paralysent complètement l'appareil judiciaire dans le pays.

Olivier Kalume

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate