img

Actualités

Politique

Sécurité

Le problème de l'insécurité que traverse la RDC à ces jours n'a pas laissé indifférent les élus nationaux qui ont cherché à savoir plus auprès du ministre de la tutelle. C'est ainsi que trois heures d'audition et 31 questions ont été posées à Gilbert Kankonde, vice-premier ministre et Ministre de l'intérieure et sécurité ce mardi par la commission Défense et sécurité de l'Assemblée nationale.

Les députés membres de cette commission dirigée par la députée Janette Kabila, ont fait le contour de toutes les questions sécuritaires qui dérangent la quiétude du peuple congolais.

Le député national, Juvenal Munubo, qui est le porte-parole de cette commission a indiqué que le Vpm a fait savoir que l'insécurité est dûe au problème des effectifs et moyens mis à la disposition des FARDC.

"“Notre souci, c’est ce qu’on puisse identifier les causes de la recrudescence de l’insécurité à travers le pays. Il faut qu’on arrive à identifier les acteurs et puis qu’on arrive à identifier les solutions. Le VPM de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières a évoqué les problèmes des effectifs et moyens. beaucoup de députés sont revenus pour dire qu’il faut qu’on agisse avec des moyens disponibles parce qu’il y’a les budgets que nous adaptons chaque année”, a fait savoir le porte-parole de la Commission Défense et Sécurité de la chambre basse du Parlement.

Il sied de signaler que le patron de l'intérieur et sécurité, Gilbert Kankonde reviendra mardi prochain pour répondre aux questions qui constituent la plus grande préoccupation des élus du peuple à l'heure actuelle.

Liévin LUZOLO

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate