img

Actualités

Politique

Constant Mutamba président de la nouvelle génération pour l'émergence du Congo NOGEC était en matinée politique samedi à Kinshasa pour évoquer le combat mené par la Dynamique progressiste du Front Commun pour le Congo FCC.

Le Président National de la Dynamique Progressiste Révolutionnaire (DYPRO) a axé sa communication sur deux points majeurs dont l'organisation des élections en RDC et le combat en interne qu'ils ont mené contre les caciques du FCC.

D'après lui,"La DYPRO est une plateforme de l’opposition politique républicaine, attachée aux idéaux révolutionnaires de Joseph KABILA KABANGE" explique-t-il en premier et d'évoquer :

"La DYPRO/Opposition Républicaine a combattu les caciques du FCC, qui ont détruit le pays par leur boulimie et ont étouffé tous les jeunes dynamiques de la famille politique. La DYPRO/Opposition Républicaine, a mené une révolution de palais contre les caciques qui se servent abusivement et continuellement du nom de ce grand panafricain Joseph KABILA comme fonds de commerce", a rappelé Me Constant Mutamba au sujet de leurs combats.

Se félicitant d'avoir sauvé le processus électoral, "qui était complètement asphyxié par les contingences politiciennes", Constant Mutamba appelle le gouvernement à laisser le champ libre à la CENI pour l'organisation des élections dans le délai constitutionnel.

"La DYPRO/Opposition Républicaine a invité le Gouvernement à laisser la CENI travailler en toute indépendance, afin de rassurer toutes les parties prenantes au processus électoral de 2023. La DYPRO/Opposition Républicaine a exhorté le Gouvernement à libérer les fonds liés aux opérations électorales, car elle n’entend pas cautionner le glissement du calendrier électoral", lit-on dans son communiqué du 21 février 2022, dont Une copie est parvenue à Election-net.com.

Joël Mesa Nzuzi

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate