img

Actualités

Dans un communiqué publié ce mercredi 27 mai par la cellule de communication du ministère de l'industrie, le ministre Paluku fait l'objet d'une campagne de diabolisation sur les réseaux sociaux.

"Le Ministre de l'Industrie est prêt à quitter le Front Commun pour le Congo -FCC avec son parti, le Bloc Uni pour la Renaissance et l'Émergence du Congo-BUREC et s'allier à l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social-UDPS pour constituer ainsi une nouvelle majorité parlementaire en accusant le PPRD d'être gourmand", indique les détracteurs du patron de l'industrie.

Faux et archifaux, réplique la cellule de communication du ministre Julien Paluku.

"Encore une fois, Julien Paluku Kahongya, Ministre de l'Industrie et Autorité morale du Bloc Uni pour la Renaissance et l'Émergence du Congo-BUREC réaffirme son appartenance au FCC et sa loyauté à son Autorité morale, Joseph Kabila Kabange".

Ci-dessous le communiqué de la cellule de communication du ministère de l'industrie :

La Cellule de Communication et Presse du Ministre de l'Industrie tient à préciser à l'opinion tant nationale qu'internationale qu'il s'observe depuis un certain temps une campagne de diabolisation dans les réseaux sociaux dont Excellence Monsieur le Ministre Julien Paluku Kahongya est victime.

A cet effet, la folle rumeur qui circule sur la toile faisant étant que le Ministre de l'Industrie est prêt à quitter le Front Commun pour le Congo -FCC avec son parti, le Bloc Uni pour la Renaissance et l'Émergence du Congo-BUREC et s'allier à l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social-UDPS pour constituer ainsi une nouvelle majorité parlementaire en accusant le PPRD d'être gourmand, est un mensonge grossier qui vise à ternir son image au sein de sa famille politique.

Il sied de rappeler ici que la constance politique de cet homme d'Etat dans sa carrière politique n'est plus à démontrer. Encore une fois, Julien Paluku Kahongya, Ministre de l'Industrie et Autorité morale du Bloc Uni pour la Renaissance et l'Émergence du Congo-BUREC réaffirme son appartenance au FCC et sa loyauté à son Autorité morale, Joseph Kabila Kabange, car cette campagne de diabolisation distillée par les réseaux ne peut à jamais ébranler sa détermination.

En fin, le Ministre de l'Industrie met en garde les auteurs intellectuels et diffuseurs de ces fausses informations et se réserve les droits de les traduire en justice, Etat de droit oblige.

Fait à Kinshasa le 27 / 05/2020

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate