img

Actualités

Politique

Dans une interview accordée à la rédaction Election-net.com, ce mercredi 13 janvier 2021, le député National André Tambwe, élu de katakokombe, précise que le bureau d'âge, qui est, à ce jour visé par plusieurs motions, n'a plus compétence à convoquer les élus du peuple pour une plénière.

Mais si seulement, la République démocratique du Congo RDC, est réellement un état de droit, lance-t-il.

Au cours de cet entretien avec la rédaction Élection-net.com, André Tambwe a tenu à rappeler le soubassement juridique de cette démarche initiée par les députés membres du FCC contre le bureau d'âge.

"En lisant curieusement nombreux collègues, surtout ceux à qui j'accordais un crédit réel pour leur niveau de formation scientifique, je me sentais aussi déçu qu'indigné de les inviter à relire ou à réapprendre chacune des syllabes codifiée dans notre Règlement Intérieur…Ils en sont, certes, Auteurs-compositeurs, mais en ont ils intériorisé la quintessence, la substance et la succulence?" s'interroge-t-il avant de les inviter à lire l'article 25 du règlement intérieur de l'assemblée nationale, qu'il brandit comme soubassement juridique à cette démarche dont il est l'un des initiateurs.

Faisant référence à la déclaration du bureau d'âge, qui dit n'avoir pas reçu ces différentes pétitions, André Tambwe estime que "L'exploit d'huissier fait fois".

Joël Mesa Nzuzi

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate