img

Actualités

Politique

Non aux détournements ; non à la corruption institutionnalisée et non à l’injustice dans notre pays ». La coalition Lamuka se rallie au comité Laïc de coordination pour appeler à une mobilisation de  la population congolaise.

Le présidium invite  la population à participer aux manifestations qui seront organisées pour ensemble dire  «non à l’impunité.

Dans  un communiqué publié ce samedi, les dirigeants de Lamuka se disent  «fortement préoccupé par les graves dérives observées dans la gestion du patrimoine et maigres ressources de l’État, la perpétuation et l'enracinement de la corruption, les marchés attribués de gré à gré, des actes de concussion, du tribalisme mais surtout regrette la banalisation du mal par ceux qui sont censés protéger les intérêts de la Nation et de combattre les antivaleurs ».

Face à cette situation , Lamuka exige  des réformes institutionnelles afin «d’enclencher la renaissance de la Nation» et  demande aussi autorités judicaires à “enclencher avec responsabilité et sans désemparer les enquêtes et autres investigations afin d’éclairer la Nation sur le pillage des ressources de l’État, la corruption ainsi qu’à la captation des deniers publics à l’instar du détournement présumé des 15 millions de dollars et surtout de sanctionner les auteurs et acteurs éventuels  en vue de mettre fin à la gabegie et au modèle predatocratique qui obère l’avenir de la Nation”.

Dimanche dernier,dans un entretien exclusif accordé  à l'émission internationales dur la chaine Française Tv5 , le président de la République  affirmé que l'affaire dite de 15 millions ayant impliquée son directeur de cabinet n'était pas un détournement mais plutôt  une rétro-commission prélevée sur les produits pétroliers.

La Rédaction

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate