img

Actualités

Politique

Société

La joie des nouveaux animateurs dans l'administration publique ne sera que pour une courte durée , cela après que la présidence de la république ait rappelé à la ministre de la fonction publique de rapporter sa nouvelle mise en place et et affectation des secrétaires généraux de l'administration publique. Cette décision ressort dans une correspondance du directeur de cabinet adjoint du président de la République  Felix Tshisekedi. Dans ce document consulté par Élection-net, Le prof Kolongele Eberande reproche à la ministre d'avoir décidé en violation des dispositions et instruction de la présidence interdisant les mouvements du personnel de l'administration publique.

Les décisions qui ont été prises ne respectent ni la Constitution, ni les instructions du chef de l’Etat ,rappelle le directeur de cabinet adjoint du chef de l'Etat.

Ces nominations de la ministre Ebongo ont suscité des contestations après la publication de l’arrêté ,plusieurs voix se sont levées pour dénoncer  des décisions politiquement motivées.

Le 16 avril dernier, la patronne de la fonction publique a fait une mise en place et affectation des secrétaires généraux au sein de l’Administration publique. Ce, après avoir obtenu l’aval du chef du Gouvernement, Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

En effet, l’arrêté reprend les noms de 58 secrétaires généraux dont la sélection a  tenue compte des critères parmi lesquels la réussite au concours, la méritocratie et le genre selon Barthélémy Okito ancien secrétaire général aux sports interrogé par nos confrères de Top Congo FM.

Patrick Félix Abely

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate