img

Actualités

Le groupe armé Coopérative de développement du Congo (Codeco) a de nouveau fait des victimes en territoire de Djugu dans la province de l'Ituri en République Démocratique du Congo (RDC). La nuit du dimanche à ce lundi 27 juillet 2020, les bruits des bottes des combattants CODECO se font entendre au village Amena dans le secteur de Banyali-Kilu.

D'après les sources sur place recueillies par election-net.com, ces assaillants ont tué 5 personnes avant de se volatiliser dans la nature. Aux mêmes sources d'ajouter que le bilan ci haut reste provisoire. Elles précisent que la fouille continue aux alentours du milieu attaqué. Ce, pour se rassurer que d'autres personnes n'ont pas été victimes de la barbarie des miliciens CODECO.

Notons que ces nouvelles victimes s'ajoutent à plus de 1000 autres tuées par les miliciens CODECO depuis 2017. Face à ces tueries, les députés provinciaux se sont déjà montrés favorables à une enquête de la cour pénale internationale(CPI)pour établir les responsabilités de ces crimes. De son côté, la CPI via la procureure Fatou Bensouda a déjà appelé les groupes armés à un cessez-le-feu immédiat en Ituri.

Pendant ce temps, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) poursuivent sans relâche les opérations de traque des groupes négatifs dans cette partie dont les miliciens CODECO. A en croire le porte-parole de l'armée en Ituri le lieutenant Jules Ngongo les miliciens qui s'entêtent en brousse seront traqués jusqu'à leur dernier retranchement. Il les a invité il y a peu à une reddition volontaire.

Dieubon Mughenze

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate