img

Actualités

Le directeur de cabinet du chef de l'Etat, Vital Kamerhe connaît enfin la date de son procès, en lien avec les récentes accusations auxquelles il fait face devant les instances judiciaires à Kinshasa.

Le Parquet général près la Cour d'appel de Kinshasa/Gombe a fixé la date de la première audience du procès au 11 mai 2020.

Vital Kamerhe devra alors préparer sa défense afin de prouver son innocence dans l'affaire de détournement présumé des fonds publics par le mécanisme d'attribution des marchés de gré à gré à des entreprises fictives .

Selon l'ordonnance du Parquet général près la Cour d'appel de Kinshasa-Matete , des indices "sérieux de culpabilité" pèsent sur le principal allié de Felix Tshisekedi.

Outre Vital Kamerhe, Jammal Samih, patron de la société Samibo et Husmal, chargé de livrer 4500 maisons préfabriquées sont également dans le collimateur de la justice congolaise.

A ce sujet, un défenseur judiciaire soutient que V.Kamerhe jouit jusque là de la présomption d'innocence.

"Vital Kamerhe reste et demeure sous présomption d'innocence devant la Cour où  il devra présenter ses défenses, ses moyens de forme et de fonds…"a dit à TOP CONGO FM, l'Avocat au barreau de Kinshasa/Gombe, Me Willy Wenga.

Cette décision intervient alors que le directeur de cabinet du chef l'Etat est malade dans sa cellule de détention à la prison de Makala selon ses avocats.

La rédaction

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate