img

Actualités

Politique

Des Haut-cadres d'Ensemble pour la République, parti politique de Moïse Katumbi Chapwe se disent de plus en plus victimes de la cybercriminalité via twitter. Plusieurs faux comptes twitter leur attribués jettent le trouble sur la position de cette plateforme sur l'Union Sacrée.

Christophe Lutundula dont un tweet en son nom confirmait le retrait d'Ensemble Pour Le changement de l'Union pour le Changement de l'Union pour le Changement et la création d'une Union consciencieuse pour le Changement.

https://twitter.com/ChristopheLutu2/status/1347249488285618182?s=20

Quelque temps après, il a démenti être auteur de ce compte.

Ce jeudi, c'était autour d'Olivier Kamitatu porte-parole de Moïse Katumbi Chapwe qui s'est dit victime d'un fakenews. Un Twitte lui attribuer rassure que le" parti politique Ensemble pour La Republique quitte sans remords l'Union clamée sacrée "

https://twitter.com/OlivierKamitatu/status/1347329376774451201?s=20

L'ancien ministre du Plan a tout de suite fixé l'opinion sur ce faux compte. Il qualifie cette méthode de "lâcheté " pour intoxiquer l'opinion publique.

Décidément, les réseaux sociaux sont devenus l'autre champ de bataille des politiques pour orienter ou désorienter l'opinion publique. Alors que la lutte contre la cybercriminalité est quasi -inexistante en République démocratique du Congo.

Chris Lumbu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate