RDC : l'opposition attend les sanctions des gouvernements européens contre le Rwanda

Martin Fayulu/ENET


Dans une déclaration, le parlement européen s'est prononcé sur la situation sécuritaire dans la partie Est de la République démocratique du Congo en tenant compte de la résurgence des rebelles du M23.

Le parlement européen avait encouragé "vivement le Rwanda à ne pas soutenir les rebelles du M23" et avait invité" l’Union et ses États membres à imposer des sanctions à l’encontre des auteurs de violations des droits de l’homme dans l’est de la RDC (...)".

À Kinshasa, ce message n'est pas passé inaperçu du côté de l'opposition. Martin Fayulu qui félicite le parlement européen, invite les gouvernements à procéder aux sanctions contre le Rwanda.

"Félicitations au Parlement européen pour sa vigoureuse condamnation des agressions brutales du M23, du soutien rwandais au M23 ainsi que pour sa demande au M23 de se retirer des positions occupées. Attendons fermement les sanctions des gouvernements européens contre le Rwanda", lit-on sur son compte Twitter ce samedi 26 novembre 2022.

Il sied de signaler que les M23 refusent de libérer les zones occupées malgré les nombreux appels lancés par les différentes organisations.  Toutefois, ils sont favorables à un cessez-le-feu.

Powered by Froala Editor


Post Tags


leave a reply

Comments