img

Top News

Trending

Société

Sécurité

Actualités

Jean-Marc Kabund dans la prison. Ph de tiers

Le député national, Jean-Marc Kabund, bénéficiaire d'une ordonnance d'assignation à résidence depuis est toujours à Makala. Qu'est-ce qui se passe?

Selon les avocats de l'ancien premier vice-président de l'Assemblée nationale, c'est au procureur général de trancher et non plus à son homologue de la cour de cassation.

 "Ce lundi soir, le magistrat instructeur a dit à ses avocats que le dossier n'était plus à son niveau. Et qu'il fallait voir le procureur général près la Cour de cassation lui-même", indique à Top Congo FM Ghislain Mwanji, porte-parole du parti de Jean-Marc Kabund.

Selon la même source, cette ordonnance (d'assignation à résidence) devrait être exécutée par le greffier.

"Il nous a signifié le samedi matin. Ensuite, il est allé signifié le Parquet, qui devrait lever le mandat d'arrêt provisoire".

Contacté par RFI, le directeur de cabinet de Jean-Marc Kabund a indiqué qu'il y aurait des interférences politique dans ce dossier.

« La cour de cassation a prononcé une ordonnance qui a assigné le président Jean-Marc Kabund à résidence surveillée, mais il est étonnant de constater que jusqu’à aujourd’hui, il reste encore au niveau de la prison centrale de Makala. Pourquoi ? On soupçonne qu’il y ait des interférences politiques qui dérangent et qui font que jusqu’ici, la procédure n’est pas exécutée », souligne Maître Emmanuelli Kahaya, directeur de cabinet de Kabund.

Et d'ajouter :

« L’ordonnance de la cour de cassation a déjà été signifiée non seulement au niveau du Parquet général, mais également à l’intéressé lui-même, Jean-Marc Kabund, depuis sa cellule. Et l’administration pénitentiaire nous fait savoir qu’il faut encore qu’il y ait la signature de la réquisition du Parquet général, après la cour de cassation qui doit délimiter le nombre de policiers, mais voilà, on est encore là, ça piétine».

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate