img

Actualités

24 heures après sa mise sous mandat d'arrêt provisoire par le procureur du parquet près la cour d'appel de la Gombe, Pascal Mukuna, évêque de l'Assemblée Chrétienne de Kinshasa et président de l'Éveil patriotique demande l'envoi de son dossier en fixation. C'est Jean Claude Katende, Vice-Président de l'Éveil patriotique et président de l'Association Africaine pour la Défense des droits de l'homme, Asadho qui annonce la nouvelle via son compte Twitter.

Selon lui, Pascal Mukuna ne comparaîtra plus devant le magistrat. Il accuse ce dernier de s'être montré partial.

"Évêque Mukuna ne comparaîtra plus devant le magistrat qui s'est montré partial. Il a demandé que le dossier soit envoyé en fixation", a-t-il tweeté.

Rappelons que Pascal Mukuna qui milite depuis un temps avec son organisation Eveil patriotique pour l'arrestation de l'ancien président Joseph Kabila qu'il accuse des plusieurs faits commis sous son règne, a été placé sous mandat d'arrêt provisoire mercredi, 14 mai dans une affaire de viol et rétention illicite des documents, dont la plaignante est Mamie Tshibola qui se présente comme fidèle de l'église ACK dont Pascal Mukuna est responsable.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate