img

Actualités

Politique

Société

Le président de la commission électorale nationale indépendante (CENI) avait soulevé plusieurs contraintes qui pourront faire que les élections prévues en 2023 ne se tiennent pas dans le délai constitutionnel.

Depuis sa sortie médiatique, le doute plane sur l'organisation des élections en République Démocratique du Congo (RDC). C'est ainsi que le président de la nouvelle société civile congolaise Jonas Tshiombela invite les parties prenantes à trouver un consensus.

Au cas contraire, il appelle à la "pression citoyenne" pour obtenir les élections dans le délai prévu par la constitution de la RDC.

"Sans consensus entre les parties prenantes autours des contraintes soulevées par la CENI RDC, impossible d'obtenir les élections dans le délai constitutionnel. La pression citoyenne s'impose", a-t-il fait remarquer.

Joël Mesa Nzuzi

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate