img

Actualités

Politique

Société

Décédé en mai dernier de suite  d’un traumatisme crânien ,selon le rapport de l’autopsie publié quelques jours après  par l’ancien vice-Premier ministre et ministre  de la Justice Célestin Tunda Y'a Kasende, l'ancien président du tribunal dans l'affaire de 100 jours a été inhumé ce lundi 20 juillet 2020 à Kinshasa.

Bien avant, plusieurs hommages lui ont été rendus au palais de justice de Kinshasa Gombe par plusieurs personnalités dont le président de la République, Félix Tshisekedi. Prenant la parole  un de fils de l'illustre disparu a dans son oraison funèbre appelé à des sanctions contre les assassins de son père.

«Tous les rapports indiquent que ta mort n’est pas naturelle. Nous restons convaincus que la République ne laissera pas ce crime impuni. Les auteurs de ce crime paieront un jour »,a lancé l'orphelin du magistrat.

Pour sa part l'ex ministre de la communication et des médias Lambert Mende, présent aux obsèques, a  réitéré les mêmes vœux , de voir  l'enquête se poursuivre et les auteurs de la mort  «brutale»  du magistrat Raphaël Yanyi être  dénichés et déférés devant la justice.

« Nous espérons que la République poursuivra cette enquête pour déterminer correctement les conditions dans lesquelles il est décédé », a déclaré le député  Lambert Mende.

Signalons  que le défunt magistrat a été nommé  à titre posthume, premier  président de la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe et  élevé  au grade de chevalier dans l’Ordre national des héros nationaux Kabila-Lumumba.

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate