img

Top News

Trending

Société

Sécurité

Actualités

Antonio Guterres, SG de l'ONU. Ph de tiers

Prenat la parole à la 77è session ordinaire de l’Assemblée générale de l’ONU à New-York aux USA, le président de la RDC, Félix Tshisekedi est revenus sur les propos du secrétaire général de l’ONU d’aveu d’impuissance de cette organisation face aux rebelles du M23.

Pour le président congolais, la distribution officielle aux membres du Conseil le dernier rapport des experts de l’ONU serait nécessaire afin de dissiper tout malentendu et ambiguïté dans des propos des uns et des autres.

« Au demeurant, pour éclairer la communauté des nations et mettre fin aux sempiternelles dénégations des autorités rwandaises à ce sujet, le Gouvernement congolais réitère sa demande au Président du Conseil de Sécurité de distribuer officiellement aux membres du Conseil le dernier rapport des experts de l’ONU sur la situation sécuritaire à l’Est de la RDC et de le faire examiner avec diligence par lui afin d’en tirer toutes les conséquences qui s’imposent sur le plan du droit de la paix et de la sécurité internationale. Il y va de l’image et de la crédibilité de
notre Organisation », a déclaré Félix Tshisekedi.

Et d’ajouter :

"C’est pour mettre fin à cette suspicion et dissiper l’ambiguïté de certaines positions du Conseil de sécurité sur la crise sécuritaire à l’Est de la RDC, ambiguïté qui excède la population congolaise et exacerbe la tension entre elle et la Mission de l’ONU pour la stabilisation du Congo, MONUSCO, que le Gouvernement de mon pays a demandé la réévaluation du plan de retrait progressif et responsable de cette Mission. Cette démarche d’ajustement est exigée par le constat unanime, même au niveau le plus élevé de notre Organisation, des faiblesses regrettables de la MONUSCO ; ce qui affecte certainement l’efficacité et la légitimité de l’action de l’ONU en RDC":

Notez qu'en marge de cette assemblée générale, Antonio Guterres, secrétaire général de l'ONU avait déclaré à la presse que les forces onusiennes en République Démocratique du Congo étaient incapable de combattre les rebelles du M23, car ces derniers avaient les armes plus sophistiqués que la Monusco.

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate