RDC : « Impossible de construire une vraie démocratie sans une police responsable »(Tribune)

Photo d'illustration


Les réactions ne cessent de tomber en République démocratique du Congo (RDC) sur la répression policière de la marche pacifique organisée ce samedi 20 mai 2023 à Kinshasa, capitale congolaise, par l'opposition politique.

La nouvelle réaction parvenue à election-net-com est cette tribune de l'activiste des droits humains et présidente nationale de l'Association africaine de défense des droits de l'homme (ASADHO). 

Jean-Claude Katende s'est penché dans sa nouvelle tribune sur le rôle de la police dans la construction d'une vraie démocratie. Ce dernier estime qu'il est « impossible de construire une vraie démocratie sans une police responsable ».

Ci-dessous l'intégralité de sa tribune :

Pages d'opinions libres de Me Jean Claude KATENDE

« Impossible de construire une vraie démocratie sans une police responsable »

La date du 20 mai 2023 sera marquée comme une journée noire dans la gouvernance du Président Félix TSHISEKEDI, un ancien opposant et membre du parti politique, UDPS, qui a fait de l'instauration de l'Etat de droit, une priorité majeure. 

La violence dont la Police Nationale Congolaise a fait montre lors de la manifestation pacifique de l'opposition nous a rappelé les années 2015 et 2016 où le régime du Président KABILA a utilisé la violence étatique comme une armée pour étouffer toute revendication politique et sociale. 

En suivant les événements en direct, j'avais des larmes aux yeux. Je ne pouvais jamais m'imaginer que pareille brutalité pouvait venir de la police sous le mandat du Président TSHISEKEDI. La brutalité a été utilisée contre les femmes, mais aussi contre les enfants.

Le fait pour l'opposition de n'avoir pas respecté l'itinéraire imposé par les autorités de la ville de Kinshasa ne pouvait justifier pareille violence. Une police responsable a pu trouver d'autres moyens pour éviter ce qui est arrivé. Il me semble que la police se serait préparée à réprimer cette manifestation pour mettre les organisateurs dans une situation de peur pour qu'ils n'osent plus programmer d'autres manifestations. 

Ce que j'ai vu le samedi passé, à quelques mois des élections générales, m'amène à me poser la question de savoir dans quelles conditions la campagne électorale se fera-t-elle ? Qu'est-ce-qui arrivera quand les résultats des élections de 2023 seront rendus publics ?  

Plusieurs congolais avions résisté au Président KABILA pour que ces pratiques honteuses prennent fin, mais nous nous réalisons que rien de sérieux n'est fait pour que les choses changent. On reprend les mêmes individus qui ont mal travaillé sous le Président KABILA et on recommence. 

Plus de quatre ans de pouvoir du Président TSHISEKEDI, la police reste brutale comme avant 2019. Il est temps que les choses changent.

Je condamne ces violences policières et demande à ce que tous les policiers qui se sont comportés comme des brutes soient arrêtés et jugés publiquement. 

Les responsables de la police qui étaient sur terrain le samedi devaient être révoqués. Un jour ces gens mettront le régime dans une situation plus compromettante. C'est alors que les yeux de plusieurs s'ouvriront et se rendront compte que le pays va mal. 

Lire Aussi:
  • RDC : ce bilan à mi-parcours de la mission de l'informateur Augustin Kabuya
  • Visite après visite, le président du Mozambique débarque au Rwanda
  • Félix Tshisekedi : pas de double rémunération pour les ministres-députés
  • Ma déception est tellement grande.

    Nous allons résister à toute gouvernance dont la base est la violence étatique.

    Le peuple sauve sa démocratie.

    Fait à Kinshasa, le 21 mai 2023

    Me Jean Claude KATENDE (twitter : @JeanClaudekat2)

    Téléphone : +243811729908. Le Gardien du Temple.

    Powered by Froala Editor



    Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments