img

Actualités

Politique

Le bureau d'âge avait invalidé la candidature de Nelly Muinga Tulela au poste de questeur évoquant « la non-appartenance du parti ACO de Patrick Bologna à la majorité . Ce dernier se réclame toujours de la majorité en tenant compte de l'article 26 du règlement intérieur de l'Assemblée nationale et suivant la déclaration d'appartenance faite le 15 avril 2019.

De ce fait, Patrick Bologna, dans une correspondance adressée au président du bureau d'âge, rappelle à ce dernier, qu'il n'a pas compétence d'exclure un parti politique de la course électorale à l'assemblée nationale.

A cette même occasion, ACO appelle au rétablissement Nelly Muinga Tulela écartée par le bureau Mboso.

« A tout le moins, il n'est de la compétence du bureau d'âge de faire adhérer ou d'exclure un parti politique ainsi que ses élus de la majorité parlementaire. Eu égard à ce qui précède, je vous prie de rétablir l'ACO dans ses droits, de réformer la décision décriée en intégrant la candidature de l'honorable Muinga Tulela Nelly au poste de questeur afin que l'Assemblée plénière en examine le bien fondé. Il en va de la vitalité de la démocratie », peut-on lire dans la correspondance d’ACO signée en date du 31 janvier 2021.

Plusieurs candidats dits indépendants ont été écartés par le bureau d'âge. Une décision contestée par plusieurs regroupements politiques dont le G13.

Joël Mesa Nzuzi

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate