img

Top News

Trending

Société

Sécurité

Politique

Actualités

Le premier ministre belge Alexander De Croo. Ph de tiers

La Belgique s'inscrit dans l'idée de voir la Monusco quitter la République Démocratique du Congo. C'est ce qu'a exprimé son premier ministre à la 77è session ordinaire de l'Assemblée générale de l'ONU à New-York.

Pour Alexander De Croo, la mission de maintien de la paix des Nations unies, la Monusco, a échoué dans la protection de la population dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) et doit être remplacée, a-t-il réclamé le mercredi au siège de l’Onu à New York. 

« Notre message est clair: la Monusco doit prendre fin et être remplacée par autre chose (…) Une mission doit protéger le peuple congolais et veiller à ce que les conflits armés cessent et la Monusco n’a pas l’infrastructure et le mandat adéquats pour ce faire », a déclaré le Premier ministre.

Pour Alexander De Croo "les discussions sur la succession de la Monusco pourraient contribuer à améliorer les relations entre le président congolais Felix Tshisekedi et son homologue rwandais Paul Kagame".

Notez  mardi dernier à l’Assemblée générale des Nations unies, le président Tshisekedi a accusé son voisin d'être responsable de l'insécurité dans la partie Est de la RDC. Un discours qui a poussé Emmanuel Macron de la France, à réunir les deux chefs d'État afin de parler paix dans cette partie là région des Grands-Lacs.

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate