img

Top News

Trending

Société

Sécurité

Actualités

Illustration

La guerre dans la partie Est de la République Démocratique du Congo a causé un déplacement massif de 5.1 millions de personnes, indique l'organisation Internationale de Migration (OIM).

C'est dans un communiqué publié lundi 15 août, que cet organisme a annoncé avoir recensé 5,1 millions de personnes déplacées dans les quatre provinces de l'Est de la RDC (Ituri, Nord-Kivu, Sud-Kivu et Tanganyika).

En effet, par le biais de la Matrice de suivi des déplacements, (DTM), l'OIM affirme avoir identifié 5.162.821 personnes déplacées internes et 3 293 026 personnes retournées en mai 2022, présentes dans 64% des villages évalués. Selon la même source consultée par Radio Okapi, ces chiffres témoignent de la situation d’insécurité, de maladies et de catastrophes naturelles qui frappent le pays.

"Pour l’OIM, la République démocratique du Congo continue de se heurter à des conflits armés, inter-ethniques et intercommunautaires, à des catastrophes naturelles et à des épidémies de maladies qui ont créé l'une des crises les plus complexes et les plus anciennes du monde", indique l'OIM.

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate