img

Politique

Sécurité

Le numéro un congolais dont bon nombre d'observateurs disent sous pression vient de renforcer la structure de sa sécurité rapprochée.

Aperçu dans l'avant midi au niveau du carrefour de Kintambo Magasin en partance pour le centre ville Gombe, Félix Tshisekedi s'est fait suivre d'un important dispositif militaire et d'agents services de renseignements.

Les curieux qui témoignent celà parlent de deux chars de combat qui suivaient le chef de l'État congolais.

Les analystes voudraient comprendre ce changement de dispositif sécuritaire par le souci, pour le Président, de se rassurer du climat de suspicions qui règne actuellement dans le pays.

Il faut rappeler que ce changement de stratégie intervient moins d'une semaine après le crash d'un avion cargo assurant la logistique présidentielle.

En attendant la publication des conclusions de l'enquête sur la catastrophe, aucune hypothèse n'est à exclure.

Les partisans du Chef de l'État n'hésitent pas à parler d'une tentative de putsch contre leur leader exigeant même la rupture entre Félix Tshisekedi et Joseph Kabila accusé d'être dernière la tentative de putsch.

Selon le site internet C-news, une rencontre entre l'actuel et l'ancien président est projetée dans les prochains jours.

José-Junior Owawa

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate