img

Actualités

Politique

L'ex-président de l'Assemblée provinciale de kinshasa a au cours de l'émission Bosolo na Politik u(magasine de débat politique) sur la télévision/PSTV interpellé le chef de l'État, Félix Tshisekedi pour prendre conscience de la réalité du peuple pour s'en sortir en 2023.

" Il ne lui reste que deux ans, personnellement, je crains que Félix Tshisekedi s'en sorte en 2023. Il risque de manquer de discours. Il doit tenir compte de la réalité du peuple. Il peut s'en sortir s'il a la volonté de s'en sortir pendant ce temps qui lui reste. S'il termine la guerre de l'Est par exemple, une guerre que Kabila n'a pu finir pendant 18ans, il peut quand même avoir une explication à donner au peuple", a-t-il affirmé.

Et d'ajouter :
Il est sur la bonne voix mais pendant ces deux ans, il n'a encore rien fait. Il doit faire attention aux députés, je fus moi-même député. Pour consolider ces députés, il faut de l'argent car ils ont des propositions et des engagements de part et d'autres".

L'ex-président de l'Assemblée provinciale bénéficiaire de la grâce présidentielle a été libéré en août 2020 une année après son incarcération à la prison centrale de Makala pour spoliation des moyens de l'État dont six véhicules de l'organe délibérant. Il a aussi adhéré à l'Union sacrée initiée par le président de la République Félix Tshisekedi, pour obtenir une nouvelle majorité afin de matérialiser son action aussi sommet de l'État.

Bénédicte Matondo

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate