img

Actualités

Politique

Le Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a présidé, ce jeudi 31 octobre, la signature d'un projet d'accord entre Son Cabinet et le Représentant pays du PNUD, Dominic Sam, pour la création de la Cellule Présidentielle de Veille Stratégique (CPVS). Une structure qui a pour mission de faire le monitoring de l’exécution du programme du Chef de l’État, porté par le gouvernement central, selon un critérium défini en fonction des spécificités de chaque province.

"J’ai tenu à être personnellement présent à la signature du Projet d’appui à la Cellule Présidentielle de Veille Stratégique, pour marquer l’importance que j’accorde au travail attendu de cette cellule. Conformément aux dispositions pertinentes de la Constitution, notamment en ses articles 69 et 91 ; la Cellule Présidentielle de Veille Stratégique œuvrera en permanence, sous mon leadership, à la convergence politique et programmatique entre la Présidence de la République, le Gouvernement et toutes les autres instances, afin de renforcer notre engagement collectif pour vaincre la pauvreté en République Démocratique du Congo. Elle suivra pour mon compte les progrès réalisés dans les 3 catégories d’indicateurs à savoir, l’environnement des affaires, les droits civils et politiques ainsi que le développement du capital humain. Me référant aux propos que j’ai tenus devant les Gouverneurs de Provinces à l’Hôtel du Fleuve, j’accorde la plus haute importance à l’initiative visant à établir un classement annuel sur l’évolution des performances des gouvernements provinciaux" a déclaré Félix Tshisekedi, selon la presse présidentielle qui livre l'information.

Le Président de la République a, enfin, remercié le PNUD pour son engagement constant aux côtés de la RDC et a invité les autres partenaires et amis à le rejoindre dans ces efforts, notamment en ce qui concerne le mécanisme de financement des provinces qualifiées au regard de leurs performances.

Les performances réalisées permettront à la RDC d’être éligible au Millenium Challenge Corporation (MCC), une agence bilatérale d’aide étrangère, créée par le Congrès américain en 2004, pour un nouveau partenariat de développement entre les USA et les pays en développement. Le MCC est indépendant et distinct du département d'État et de l'USAID, il verse ses subventions à des pays qui ont démontré leur engagement à la promotion des bonnes pratiques de gestion et à la réforme économique.

Liévin LUZOLO

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate