img

Actualités

Politique

Sécurité

Le président de la République , Félix Tshisekedi a convié cette semaine dans la capitale congolaise, les responsables de services de sécurité des provinces issues  du Kivu, indique à Election-net une source sécuritaire. Selon toujours cette source, le souci du chef de l'État c'est de pouvoir attirer l'attention de responsables des services de migration, police ,armée et agence nationale  de renseignements, sur les démarches mesquines initiées dans la région avec le but d'arriver à la scission d'une partie à l'est du pays. Félix Tshisekedi qui s'est toujours inscrit dans la logique de défendre l'intégrité du territoire nationale a  invité ces derniers à la vigilance.

Un drapeau  d'une imaginaire République du Kivu ait été hissé à Bukavu, capitale provinciale  du Sud-Kivu à l’est de la République démocratique du Congo, alors que le pays commémorait   ce jour-là même, [ le 30 juin 2020] son 60ème anniversaire de l'accession l’indépendance.  

 L’étendard du fameux  “République du Kivu" déployé à Bukavu et  avec une liste de membres du gouvernement  diffusée sur les réseaux sociaux a suscité un débat. Le célèbre gynécologue et prix Nobel de la paix, Denis Mukwege a accusé les ennemis de la déstabilisation d'être à la base de cette forfaiture.

Les conflits armés qui se sont succédé à l’est de la République Démocratique du Congo ont fortement effacé ce sentiment autonomiste, parce que les habitants avaient peur d’être « avalés » par les armées des pays voisins, Rwanda et Ouganda en tête.  

la dernière tentative de sécession, si pas de la balkanisation dans le grand Kivu où des personnes non autrement identifiées ont hissé un drapeau pour soutenir le séparatisme atteste que 

 la population est  dépassée, en dépit de cette situation ,elle montre depuis la guerre de 1998 du Rcd, non seulement un sentiment très élevé de patriotisme, d’amour pour l’unité nationale, mais une recherche assidue de la cohésion nationale.

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate