RDC : " Felix Tshisekedi a échoué sur tous les plans", Kakule Saasita


La nouvelle vision du président de la république Félix Antoine Tshisekedi ne cesse de susciter des réactions partout dans la classe politique au pays, tous ceux qui interviennent n'ont pas une même lecture, pendant que les uns proférent l'optimisme face à l'union sacrée, d'autres par contre estiment que seules les réalisations pourraient convaincre la population.

C'est le cas du député Kakule Saasita, cadre du parti Mouvement Social, MS, au Nord-Kivu qui, au cours d'une interview accordée à Election-net.com ce mercredi 3 janvier 2021, a indiqué que l'avènement de Félix Tshisekedi au pouvoir, a eu un bouleversement terrible dans la politique du pays et même dans la gouvernance.

''[…], Tshisekedi arrivait au pouvoir, il y a eu beaucoup de doute sur son élection. Ça fait déjà deux ans qu'il est au pouvoir et il se rend compte qu'il a échoué sur tous les plans. Et il a lancé l'union sacrée pour qu'il s'engage dans une nouvelle vision de gouvernance'', a-t-il indiqué à Election-net.com.

Et de poursuivre que pour arriver à cette vision, il y a déjà des casses, ''au niveau de l'assemblée nationale il y eu démission du bureau, il y a eu également démission du gouvernement, il y a enfin des tensions au sénat''.

Cependant, ce porte parole de l'opposition au Nord-Kivu a souligné que politiquement, tout ne marche pas au pays, et ce parce que les attentes de cette vision dite union sacrée sont multiples dans le chef de la population.

''Il est vrai, la vision a été annoncée, union sacrée, encore que l'on ne sait même pas le contenu, dans l'ensemble on se dit que rien ne marche jusque là'', a-t-il indiqué.

Enfin, il a souligné que d'autant il n'y a pas un gouvernement issu de l'union sacrée, on ne saurait pas dire que les choses marchent.

''[…],ce gouvernement aura quel impact sur la vie de la population. L'engagement est là, faut-il encore que la population puisse patienter pour applaudir? Nous l'avons dit, beaucoup de discours ont été tenus pendant un temps suffisant au pays et les réalisations ont été médiocres'', a-t-il chuté.

Prince Bagheni, à Goma


Post Tags


leave a reply

Comments