img

Top News

Trending

Société

Sécurité

Actualités

Patrick Muyaya. Ph de tiers

Le ministre de la Communication et Médias, porte-parole du gouvernement congolais, Patrick Muyaya,a répondu aux questions des auditeurs de RFI ce mercredi 22 juin, sur la situation sécuritaire en RDC.

Réagissant à la question de rompre les relations diplomatiques avec le Rwanda avisé de soutenir le M23, Patrick Muyaya n'est pas allé du dos de la cuillère. Pour lui, expulser Vincent Karega ou rompre les relations diplomatiques ne sont pas exclues. Elles pourront intervenir qu'au cas où le Rwanda refuse de s'assoir et négocier avec la RDC.

"Aujourd'hui nous considérons que nous sommes à des stades de négociations ou de discussions qui montrent que si les amis ne se montrent pas ouverts ou ne se montre pas disposés à se rendre à la table de négociation, nous prendrons des mesures qui iront jusqu'à l'expulsion de l'ambassadeur. On ne peut pas exclure cette possibilité si les amis ne font pas le choix de la Paix", a réagi le porte-parole du gouvernement.

Patrick Muyaya est également revenu sur les discours de la haine contre les rwandophones. Pour le patron des médias congolais, le gouvernement de son pays a déjà les deux ou trois cas avérés.

Il a, par ailleurs ajouté que l'ennemi essaie de détourner l'attention sur le vrai problème : l'invasion de la RDC par le Rwanda. Il a, à cet effet, appelé la communauté internationale a bien cerner le vrai problème : l'invasion rwandaise de la RDC.

"Le vrai problème aujourd'hui c'est la présence des terroristes M23 et leur soutien du Rwanda. C'est eux qui bombardent nos écoles et font déplacer nos populations. Les congolais sont animés d'un sentiment de colère et on ne pourrait pas, pour un ou deux cas de dérapage, abandonner le vrai problème. Aux dirigeants de la communauté internationale qui s'y activent, de mettre cette énergie à régler le vrai problème qui est le M23 et leur soutien Rwandais ", a conclu Patrick Muyaya.

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate