img

Actualités

La coalition des congolais pour la transition sans Kabila (CCT), en synergie avec des dirigeants des mouvements citoyens ECCHA (Engagement citoyen pour le changement) et JAC (Je suis l’acteur du Changement (JAC) appellent les congolais à appliquer une fois pour toute l’article 64 de la constitution congolaise.

Dans un point de presse tenu ce samedi 08 septembre à Kinshasa, ces activistes pro-démocratie ont annoncé les grandes actions généralisées de rue à travers le pays pour exiger une transition sans Kabila avant toute élection.

«A compter de ce jour, nous décrétons les actions d’envergure populaire sur l’ensemble du territoire national, pour dégager ces individus qui incarnent le mal congolais et la souffrance innommable qui accable nos populations », a déclaré,  Lotin VANGU VANGU, membre du Bureau politique de la CCT.

Selon eux, pour redonner l’identité et la fierté au peuple congolais à travers une vraie Transition de 36 mois qui plantera le décor pour la tenue d’élections réellement libres, démocratiques, paisibles et incontestables.

« Cette transition sans Kabila est, et reste la voie du salut au regard des germes de conflits qui entourent le fameux processus électoral et au vu de l’échec cuisant de tous les faux dialogues et faux accords », ont-ils souligné.

La CCT qui s’engage à fédérer toutes les forces politiques et personnalités acquises au vrai changement, indique que ces actions ont pour finalité d’obtenir la démission immédiate et sans condition de toutes les animatrices et animateurs des toutes les institutions de la république pour violation des articles 105, 165 et 220 de la constitution.

Michael Bakemba

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate