img

Actualités

Société

La Directrice générale de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS, ex INSS), Agnès Mwad Nawej Katang, fait l'objet depuis un moment par l'Inspection générale des finances, IGF, de détournements des fonds au sein même de cette entreprise publique.

Dans un audit, l'IGF avait fait savoir que la CNSS ne répondait pas au mieux pour la satisfaction de la population. Au contraire, durant sa gestion à la tête de cette entreprise publique, Agnès Mwad a toujours utilisé les moyens pour montrer que la CNSS travaille en faveur des retraités et rentiers.

C'est grâce à cet audit préliminaire de l'IGF que la Directrice a été dévoilée d'une mégestion. Et rappelle que la Caisse nationale de sécurité sociale n'est pas bien dirigée. L'entreprise publique fait l'objet de détournements incommensurables, surtout par des ordres de missions non justiciables.

Ce même rapport de l'IGF montre qu'il y a augmentation du personnel, et dans ces recrutements, dont la plupart sont membres du PPRD, il y a le saignement en blanc de l'argent de l'État. En cela, le numéro un de cette entreprise est buté soit à répondre au besoin de sa famille, soit à satisfaire les autorités auprès de qui elle reviendrait pour demander de l'aide un jour.

Cet audit rapporte aussi que la Directrice Agnès Mwad ne prenait aucune mesure disciplinaire pour sanctionner un agent dont la conduite ramenait à la mafia. Elle aurait dû cacher un fait qui en ce jour dérange la conscience collective au sein de la CNSS.

Rappelons qu'actuellement l'IGF travaille pour finaliser ce rapport qui au départ donnerait un effroi à la Directrice de la CNSS.

Kivin Arsène Bile

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate