img

Actualités

Politique

Une tempête secoue l'Alliance des Nationalistes pour la Démocratie et l'Emergence du Congo(ANADEC) , parti politique d'Age Aje Matembo Ntoto, ministre de l'Aménagement du territoire. Depuis le début de la semaine du 15 février 2021, plusieurs cadres et hauts cadres ont claqué la porte de ce
parti politique, resté au sein du FCC.

Dans la région du Grand Katanga, Ghislain Kyenge ministre provincial des mines dans le Haut-Katanga a fait défection de l'ANADEC. Il a rendu sa démission à la fédération de son parti.

Ce samedi, Gaylord Kilanga, un autre cadre et ancien président fédéral a pris ses distances avec Âgé Aje Matembo Ntoto. Des indiscrétions révèlent que ces cadres ont un pied dans l'Union Sacrée de la Nation aux côtés du gouverneur Jaques Kyabula Katwe dont ils sont très proches.

Dans la province du Lualaba, des rumeurs font état d'un désaveu de la commissaire à l'entrepreneuriat de la jeunesse et émergence de la classe moyenne qui a été désavouée par sa famille politique. 250 signatures seraient déjà récoltées pour la fédération de l'Anadec / Lubudi pour le départ de Lydia Kapapa Kalasa.

Finalement dans la journée, l'Anadec a publié un communiqué de soutien à cette amazone réputée proche parmi les loyaux de l'autorité morale de l'Alliance des Nationalistes pour la Démocratie et l'Emergence du Congo.

Mais ces défections en cascade n'augurent rien de bon pour ce parti qui avait décidé de la mise à l'écart de la coordination du FCC et avait lancé le mouvement progressiste pour sauvegarder l'idéologie de Joseph Kabila.

Chris Lumbu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate