img

Actualités

Politique

Le déplacement de l'ambassadeur Italien tué à l'Est, de Kinshasa à Goma, laisse à désirer. Si le service sécuritaire de la province du Nord-Kivu a indiqué qu'il n'était pas au courant du voyage et de la présence de l'ambassadeur Italien dans la zone où il a été assassiné, le protocole d'État décline à son tour la responsabilité lui a attribué quant au déplacement de Kinshasa pour Goma de ce diplomate.

Dans un document qualifié de Mise au point, parvenu à election-net.com, la direction nationale du Protocole d'État précise qu'il avait bel et bien reçu la note de l'ambassade d'Italie, le lundi 15 février, sollicitant l'accès au salon diplomatique de l'aéroport international de Nd'jili en faveur de l'ambassadeur et sa suite.

Par ailleurs, le même protocole ajoute qu'à la même date, en fin de la journée, Luca Attanasio qui a rendu visite au directeur du protocole d'État, a annoncé l'annulation du voyage avant de promettre qu'une note officielle serait Communiqué au même. Chose qu'il n'a jamais fait jusqu'à sa mort.

Ci-dessous l'intégralité de la Mise au point de la direction nationale du Protocole d'État :

Liévin LUZOLO

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate