img

Actualités

Politique

Santé

Société

La nouvelle a été annoncée depuis vendredi dernier lors de la réunion du conseil des ministres qui s'est tenue en visioconférence.

Selon le compte-rendu de ce Conseil des ministres lu par Patrick Muyaya, ministre de la communication et médias, c'est le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui veut lui-même procéder à la levée progressive du couvre-feu instauré à Kinshasa et dans d'autres villes de la République démocratique du Congo. Et ce, afin de lutter contre la pandémie de la Covid-19 qui sévit au pays depuis mars 2020.

"Tout en reconnaissant l'apport du couvre-feu dans le dispositif de riposte contre la Covid-19 et considérant le rapport à sa possession, le président de la République a appelé à une réflexion pour une levée progressive de cette mesure afin de permettre à la population de vaquer de nouveau pleinement à ses occupations", a indiqué le porte-parole du Gouvernement Patrick Muyaya.

Il a donc été demandé, à la même occasion, au Comité Technique de Riposte et la Task Force Présidentielle d'étudier la question et d'en faire le rapport au président de la République, dans un bref délai, pour que ce dernier en tire les conséquences.

Notez que c'est suite à une légère progression des cas de Covid-19 en République Démocratique du Congo, à l’apparition du nouveau variant Omicron en Afrique Australe et à la recrudescence de la pandémie dans plusieurs pays du monde, que le Chef de l’État avait, le 4 décembre 2021, lors d'une réunion du Comité Multisectoriel de Riposte élargie à sa Task Force, pris une série de mesures. Et Ces dernières avaient trois objectifs notamment :

  • Limiter l’importation de cas infectés ;
  • Limiter l’importation des variants dangereux ;
  • Augmenter la couverture vaccinale dans les populations cibles.

Liévin LUZOLO

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate