img

Actualités

Éducation


Certains élèves de la ville de Beni au Nord-Kivu, ont forcé la rentrée scolaire ce lundi 1 février 2021.


En uniforme bleu et blanc, ces derniers se sont présentés à l'institut Bungulu afin de suivre les enseignements. Venus des différentes écoles, ces élèves ont passé plusieurs heures en train d'étudier.


Sans enseignant qualifié, les cours ont été dispensés par certains élèves supposés doués. Pour ce premier jour, les cours de l'éducation civique et morale était sur l'horaire y compris "d'autres matières inscrites au programme national d'enseignement".


Interrogés par election-net.com, au sortir des salles de classe, certains élèves ont salué le courage de ceux qui ont voulu montrer à la face du monde que l'éducation vaut son pesant d'or dans une Nation. En plus, précisent-ils, ils ont respecté les mesures barrières contre la covid 19.


" Nous ne violons pas la mesure du chef de l'état car les autorités sont au courant de ce que nous avons fait aujourd'hui. Nous faisons appel à tous les autres à venir ce mardi 2 février pour poursuivre les enseignements", indique une élève, avant que l'autre ne réplique :


" Nous avons invité les enseignants qui ne se sont malheureusement pas présentés. On s'est contenté des élèves très intelligents qui nous ont enseigné l'éducation civique…Nous ne voulons pas être des diplômés de 3 mois ou deux mois".


Dieubon Mughenze depuis Beni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate