img

Actualités

Politique

Santé

Dans le cadre de soutien à l'entérinement de Ronsard Malonda comme remplaçant de Nangaa à la tête de la commission électorale nationale indépendante (CENI) par l'assemblée nationale, le Parti du Peuple pour la Démocratie et la Reconstruction, (PPRD) prépare une marche ce mardi, 14 juillet.

Vu l'état d'urgence décrété par le président congolais pour faire face à la propagation de la Covid-19, le PPRD dit se soumettre et renvoie cette marche à une date ultérieure.

"le Parti du Peuple pour la Démocratie et la Reconstruction, (PPRD), par la voix de son Secrétaire Permanent , Emmanuel Ramazani Shadary informe ses cadres, militantes et militants qu'elle n'organise aucune marche le mardi 14 juillet 2020 comme les réseaux sociaux en ont fait écho" a écrit la cellule de communication du parti dans un communiqué du lundi 13 juillet parcouru par election-net.com.

A lire aussi Kinshasa: Gentiny Ngobila a échangé avec le FCC pour sa marche de ce mardi

Et d'ajouter "Respectueux des valeurs républicaines, le Pprd attend la fin de l'État d'urgence décrété par les institutions démocratiques du pays où il (le PPRD) a un poids politique majeur, le PPRD projette sa grande marche après cet État d'urgence pour défendre lesdites institutions face au recul démocratique après autant d'efforts de consolidation de la démocratie en République Démocratique du Congo les deux dernières décennies"

En suite, le parti de Joseph Kabila rappelle que le 09 juillet 2020, il n'a pas organisé une marche, car l'itinéraire n'était pas donné. "Se soumettant aux mesures d'interdiction des marches par le Gouvernement pour préserver la vie de nos concitoyens face au coronavirus, le Pprd avait déployé sa jeunesse pour protéger ses sièges de la sixième rue et de Sendwe contre les actes de vandalisme des militants de l'udps et décriés hélas par l'opinion publique nationale et internationale"

Par ailleurs, l'ancien parti présidentiel promet une démonstration historique après l'Etat d'urgence pour prouver à la face du monde sa supériorité numérique et stratégique sur l'échiquier politique congolais. Et se joint en toutes circonstances aux initiatives similaires dans le cadre de la plateforme du Front Commun pour le Congo le cas échéant.

Rappelons que le gouverneur de Kinshasa, Jeantiny Ngobila a échangé lundi 13 juillet avec les cadres de FCC sur la marche du mardi 14 juillet et leur a fait part de l'impossibilité d'organiser cette activité de la rue à Kinshasa suite à l'état d'urgence sanitaire décrété par le Chef de l'État.

Jean Paul Tshimanga

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate