img

Top News

Trending

Santé

Photo d'illustration

Une grande campagne de sensibilisation et de vaccination dans l’espace Grand Équateur, Grand Bandundu et Grand Kasaï et mais aussi à Kinshasa est prévue dès le début de la semaine prochaine, a assuré le coordonnateur national de la vaccination, le docteur Alain Ngashi.

Dans un entretien accordée à la presse, Alain Ngashi se félicite de l’augmentation de nombre de personnes ayant été vaccinées, s’élevant actuellement à 5 millions ayant reçues une première dose et 3,1 millions de personnes ayant reçues une dose complète.

« La vaccination avance dans la bonne direction. Aujourd'hui on a atteint 5 millions de personnes âgées de 18 ans révolus qui ont eu au moins une dose de la vaccination et 3 100 000 qui sont complètement vaccinées. C'est une bonne nouvelle, maintenant on parle de 9,2% des personnes d'une dose et 5,75, presque 6% des personnes complètement vaccinées. Nous avons 16% de couverture pour les prestataires de la santé, ce qui fait presque 3 fois la moyenne nationale, et la même observation pour les personnes âgées de 55 ans et au delà, on est à 12%. Et pour les personnes en comorbidité ayant des maladies telles que la diabète, sont des personnes à très grand risque, là aussi on a atteint 9% (…) nous comptons accélérer d’ici fin septembre pour avoir des meilleurs chiffres », a-t-il fait savoir.

Alors que l’accalmie s’observe sur toute l’étendue du territoire national, le coordonnateur national  de la vaccination contre la Covid-19 annonce être dans une phase d’intensification où les plans d’accélération se mettent en œuvre afin d’atteindre l’objectif fixé qui est de vaccin et un nombre important de 16 millions de personnes.

« Nous venons juste de développement des nouveaux plans d’accélération qui visent maintenant à vacciner 16 millions de personnes d’ici la fin du mois de décembre. Et donc, nous devons augmenter le nombre de vaccinodrome. Nous n’en avons que 4 à Kinshasa. Maintenant on en aura au moins 20 à travers le pays. On veut vraiment les placer dans les endroits stratégiques tels que Rond point Ngaba, Kintambo Magasin,… », a-t-il poursuivi.

Pour ce faire, le coordonnateur national de la vaccination annonce une campagne de vaccination dans 12 provinces qui va s’étendre de Kinshasa vers l’espace Grand Équateur, Grand Bandundu et Grand Kasaï.

« La campagne de vaccination de masse à Kinshasa en particulier devait commencer d’ici la semaine prochaine. Et d’ici là, on va annoncer la date officielle de lancement de la campagne. Au delà de Kinshasa, nous avons aussi 12 autres provinces qui s’apprêtent aussi à lancer leurs campagnes de deux semaines, donc avant la fin de septembre. C’est 5 province du Grand Équateur (Tshuapa, Nord-Ubangi,Sud-Ubangi, Mongala et Équateur), les provinces du Grand Bandundu (Maï-Ndombe,Kwango) et les provinces du Grand Kasaï (Sankuru, Lomami, Kasaï-Central, Tanganyika). Ce qui veut dire que nous sommes vraiment dans cette phase d’accélération de nos campagnes », a-t-il souligné.

De ce fait, Alain Ngashi appelle au respect des gestes barrières car, selon lui, le virus circule encore et très peu de personne se font diagnostiquer et donc certains cas sont en circulation et il faudra observer la période de l’hiver en Europe et voir l’évolution.

Selon le bulletin épidémiologique du 21 septembre, 2 nouveaux cas confirmés ont été enregistrés à Kinshasa et au Lualaba sur 1 316 échantillons testés en RDC. Aucun décès et guérison de plus signalés.

Au total, le cumul depuis le début de la pandémie en RDC est de 92 869 cas dont 92 867 cas confirmés et 2 cas probables. 83 504 guerrisons et 1 357 décès depuis mars 2020.

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate