img

Top News

Trending

Société

Adolphe Muzito/ Photo de tiers

Le conflit intercommunautaire ente les Teke et les Yaka dans la cité fluviale de Kwamouth, province de Kwango a fait état de plusieurs morts depuis son début. Descendu sur le terrain, l’ancien Premier Ministre Adolphe Muzito a soumis différentes proposes pour le regain de la paix entre ces deux communautés qui jadis, vivaient en harmonie.

Devant la presse ce mercredi 21 septembre 2022, l’ancien premier ministre a dévoilé le contour de son déplacement dans cette partie du pays pour s’enquérir de la situation et soulever des types de solutions pour mettre fin à ce conflits qui emportent des congolais.

Pour lui, « la présence des personnes étrangères aux deux communautés est une des constances sur ce point des acteurs » a-t-il lâché, signifiant que « « Il y a certes sur ces terres de Kwamouth des acteurs qui ne sont ni Teke ni Yaka. Cela est évident parce que les nombreux exploitants des fermes et champs, ne sont pas seulement Teke et Yaka. Ici, il faut expliquer que quand on dit « Yaka », il faut entendre toutes les autres communautés du Congo qui ne sont pas Teke. Cela dit, dans ce cadre-là, les informations de terrain font ainsi état de la présence des personnes « étranges » ou étrangères, notamment des « Mbororo ». Pour ne les avoir pas vus, je ne peux confirmer leur présence. Mais cela ne me permet pas d'affirmer qu'ils n'existent pas. Cette question des parties au conflit amène aussi à parler des moyens d'action. Dans une région à vocation agricole, les atrocités déplorées se commettent à la machette évidemment mais pas seulement. Les gens sont tués à l'arme de chasse et à l'arme de guerre. La présence de ces armes de guerre sur ce qui n'est pas un terrain d'opération militaire, est tout au moins le début de la preuve qu'il existe d'autres acteurs au conflit en arrière-plan » a-t-il déploré.

A cet effet, Le leader de Nouvel

Élan annonce une série de propositions pouvant aboutir à résoudre ce conflits intercommunautaires :

« Sur le plan humaine: « Assistance aux victimes en les aidant à se réinsérer dans leurs

milieux de vie ;

Distribution des kits de reprise et des outils aratoires et des

semences. Initier un programme

urgent de réinsertion sociale

construisant des maisons d'habitation et des écoles; offrir une perspective d’emploi aux femmes, aux jeunes pour les soustraire à la manipulation de tout genre.

Sur le plan politique: 

Organiser la palabre coutumière pour parler de ce qui est arrivé, exorciser les esprits de divisions, de tuerie et pacit les cœurs;

Restaurer l’autorité coutumière usurpée dans ses droits ;

Engager les leaders religieux locaux catholiques et protestants à reconstruire le système scolaire et sanitaire.

Sur le plan judiciaire:

Engager des poursuites judiciaires à l'endroit de tous les auteurs des atrocités.

Identifier les acteurs négatifs au sein de deux communautés et les faire juger et sanctionner par les mécanismes réguliers de justice.

Sur le plan légal et réglementaire: 

Titriser les terres en distinguant celles de l'Etat et de celles de

la communauté ;

Réglementer la redevance coutumière ;

Réglementer le pouvoir coutier dans les terres locales ou ancestrales.

Sur le plan économique: 

Engager des travaux de stabilisation des voies de communication; Aider à la reprise de l'activité économique et agricole.

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate