img

Actualités

Politique

Depuis sa cellule de détention, le président de l'Union pour la Nation Congolaise (UNC), Vital Kamerhe, a adressé un message de remerciement à tous les compatriotes, membres des mouvements associatifs, de la société civile, militants et sympathisants de l'UNC pour le soutien lui exprimé, à travers les marches ''pacifiques'' organisées dans certaines villes au pays le 23 et 24 juillet 2020.

De façon particulière, il exprime sa gratitude aux initiateurs et organisateurs de ces marches pour leur ''professionnalisme'', et les félicite pour leur patriotisme exprimé par la discipline dont ils ont fait preuve en exerçant leur droit de manifester tel que garanti par la constitution.

En outre, le directeur de cabinet du Chef de l'État, félicite les forces de l'ordre qui, dans l'ensemble, ont bien encadré ces manifestations hormis l'incident de Goma où un militant de l'UNC a été blessé par balle et celui de Bukavu où le rassemblement pacifique au terrain Funu a été dispersé.

Par ailleurs, il note qu'au-delà du réconfort moral, ces manifestations renforcent sa profonde conviction que le peuple congolais, épris de paix et de justice, continue à croire en l'avènement d'un véritable État de droit en RDC.

En finissant, le patron de l'UNC a clamé son innocence et a demandé que le Droit soit dit, par rapport au procès du programme des 100 jours.

Et ce, afin qu'il recouvre sa liberté totale et continue à œuvrer pour le bien être des Congolais.

Prince Bagheni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate