img

Actualités

Le secrétaire générale de la conférence épiscopale du Congo( Cenco) est revenu ce week-end , sur  sa visite au après du président 

de l'Union pour la nation congolaise Unc, Vitale Kamerhe, incarcéré à la prison centrale de Makala, pour un détournement des fonds alloués dans le cadre du programme de 100 jours. 

Monsieur l'abbé Donatien Nshole soutien qu'il  est allé  à la  rencontre du directeur 

de cabinet du président de la République à titre individuel comme pasteur de l'église et non pas dans le cadre politique.  réagissant ainsi à l'opinion publique qui soupçonne le porte parole de la CENCO de vouloir s'immiscer dans l'affaire Kamerhe.

«C'est une visite pastorale , je suis allé rendre visite à Vital Kamerhe comme pasteur avec face à son  fidèle, pourquoi on en fait un dossier dans les médias?.Quand Franck Diongo était malade  en prison je suis allé le visiter tout comme Jean-Pierre Bemba à la Haye.», soutien Monsieur l'abbé Donatien Nshole dans un entretien  à Election-net. Cependant ,il précise que, ces  politiques sont aussi à accompagner spirituellement.

«Ces politiciens  que le seigneur  a mis sur notre route, ce sont des gens à accompagner spirituellement, pourquoi on en fait un problème d'État ou d'église s'interroge-t-il ?la visite d'un pasteur pour un homme qui est en prison qu'i soit justement ou injustement a la même valeur pastorale.

Le secrétaire général de la Cenco a rendu visité au près de Vital Kamerhe  jeudi dernier, un jour avant la tenue du cours procès en appel renvoyé de nouveau le 7 août prochain .

Patrick Félix Abely

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate