RDC : ces mots forts du prisonnier Salomon Kalonda, bras droit de Moïse Katumbi

Salomon Kalonda devant les juges ©tiers


Salomon Idi Kalonda, alias SK Della bras droit de Moïse Katumbi s'est présenté ce lundi 18 septembre 2023 devant les juges de la cour militaire de Kinshasa Gombe siégeant dans une audience foraine de la prison militaire de N'dolo sur l'affaire qui l'oppose à la République.

Visiblement diminué, affaibli et très malade, c'est par une ambulance que le prévenu a foulé le lieu accompagné d'une infirmière malgré l'insistance de ses avocats de lui accorder une liberté provisoire afin de suivre les soins appropriés.

« Monsieur le président, je me présente ici devant vous, je suis malade, contre l’avis de mes médecins. Autant la mort peut m’emporter par la maladie, autant cette situation que je vis aujourd’hui avec ce procès de la honte peut m’emporter. » très ému, déclare-t-il devant les juges militaires, les mots qui ont poussé le ministère public de solliciter au près de la cour une remise.

Ses avocats qui contestent la compétence d’une cour militaire pouvant juger un civil qui n’a posé, selon eux, aucun acte de nature militaire, dénoncent aussi un procès politique pour éliminer physiquement le prévenu

«Un procès de la honte, un complot qui vise à éliminer un adversaire politique et, à travers lui, à inhiber toute initiative d’opposition dans ce pays susceptible d’amener une crédibilité à l’alternance qui, de toutes les façons, viendra», souligne Maître Hervé Diakiese, rapporteur du Collectif des avocats de Salomon Kalonda.

La Défense a souligné l’incompétence de la cour militaire et rappelé qu’en sa qualité de civil, Salomon Kalonda ne devrait pas être justiciable des juridictions militaires. Le collectif des avocats de Salomon Kalonda a donc sollicité l’annulation totale de tous les procès-verbaux dressés dans cette procédure pour violation des dispositions légales. 

Les juges ont fixé au 25 septembre prochain la date de la nouvelle audience pour permettre à l’organe de la loi de réagir à ces cas d'exception soulevés par la défense.

Arrêté le 30 mai 2023 à l'aéroport international de N'djili, Salomon Kalonda est poursuivi pour ses liens directs avec les haut gradés du  terroristes du M23 ainsi que la collusion avec les services de renseignements rwandais.

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • Coopération : Félix Tshisekedi en mode inauguration au Tchad
  • Comment reconnaître son âme soeur ?
  • Comment arrêter d'aimer quelqu'un qui ne nous aime pas ?


  • Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments