img

Actualités

Politique

Il est l'un des plus sérieux si pas le plus sérieux candidat à la succession de Corneille Nangaa Yubeluo à la tête de la Commission Electorale Nationale Indépendante, CENI de la République Démocratique du Congo, RDC.

Ronsard Malonda, ce juriste de 44 ans, pure produit de l'université de Kinshasa où il obtient son diplôme en droit international public et relations internationales est arrivé au summum de la formation en administration électorale quand il a décroché son master en la matière au sein de la prestigieuse université Paris 1 Panthéon Sorbonne de France en 2017.

Malgré sa formation de haute facture, l'homme n'a cessé de collectionner des diplômes ou brevets dans ce domaine qui le passionne tant depuis plus de quinze ans. Son histoire personnelle se confond parfois avec celle des élections en République Démocratique du Congo.

C'est de cette histoire de cet homme discret parfois méconnu du grand public qu'election-net.com se charge de raconter dans cet article-résumé de la biographie du potentiel remplaçant de Corneille Nangaa Yubeluo à la présidence de la centrale électorale en vue de cerner sa personnalité.

Né le 05 mars 1976; Ronsard MALONDA NGIMBI est de nationalité congolaise (RDC), marié et père de 5 enfants. Originaire du Bas-Fleuve dans la province du Kongo central au sud-est de République Démocratique Congo, l'homme est depuis 2015, le Secrétaire exécutif national de la Commission Électorale Nationale Indépendante de son pays.

Directeur national des opérations de la CENI entre 2011 et 2015, il a été Secrétaire technique national adjoint chargé des pools opérationnels une année plutôt. De 2009 à 2010, Ronsard Malonda a été le gestionnaire de pool quand il avait quitté le statut d'un expert juriste de la CENI-RDC en 2009 après plus de deux ans de prestation. Comme Superviseur technique national, le candidat président de la CENI a travaillé de 2005 à 2007.

Formation

Dans son curriculum vitae, il est clairement indiqué, que l'homme est détenteur d'un Master en Administration électorale de l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne à Paris depuis 2017 au-delà de sa licence, (Bac+5) en Droit international public et Relations internationales de l’Université de Kinshasa obtenue en 2004 .

Il avait également subi plusieurs formations d’accréditation ou de certification sur le management électoral à Accra (2008), Séoul (2013) et Londres (2015).

Ronsard Malonda, une histoire électorale

Le fonctionnement du système électoral congolais, Ronsard Malonda le connaît par cœur pour y avoir travaillé ses quinze dernières années. Du cadre de terrain jusqu’au sommet de la coordination et gestion nationales de l’administration et des opérations techniques de la CENI durant les trois cycles électoraux que connaît la République Démocratique du Congo de 2005-2010, de 2010-2015, de 2016-2019.

Au-delà de l'administration électorale, le candidat président de la CENI a participé à l’élaboration de cadres juridiques des élections en RDC dont 3 projets de loi électorale (2011,2015 et 2017), 2 projets des lois organiques de la CENI (2010 et 2013), et 3 projets des lois sur la répartition des sièges par circonscriptions électorales (2011, 2015 et 2018), 1 projet de loi sur l’identification et enrôlement des électeurs en 2016.

Il a également participé à la planification des tous les processus électoraux de la RDC depuis 2010 à ce jour et élaboration de tous les calendriers électoraux de la RDC en passant par la
gestion des contentieux électoraux de 2006-2007, de 2011, 2015 et 2018 hormis la coordination des activités opérationnelles électorales.

Cette longue et riche carrière l'a permis d'avoir une nette connaissance du terrain et des entités, (circonscriptions administratives et électorales (les 26 provinces, les territoires, les villes, les secteurs, les chefferies et les communes, les groupements). Dans son actif, il pourra également se targuer notamment d'avoir coordonné des travaux de confection et d’édition de l’atlas électoral de la RDCongo en physique comme en numérique avec noms, cartes, limitations, localisations et coordonnées GPS de toutes les entités de la RDC. Il n'y a pas que ça, Ronsard Malonda est, depuis 2015, le gestionnaire technique et administratif de la commission électorale.

En dehors de son pays, il avait presté en sa qualité d'expert électoral et analyste juridique de l’Organisation Internationale de la Francophonie en Guinée chargé de la Coordination de l’appui technique de l’OIF à la CENI-Guinée, (du 01 octobre 2019 au 05 mars 2020), au Burkina-Faso, (2015) et au Niger en (2015-2016).

En Afrique australe, il a été
expert électoral du Forum des Commissions électorales de la SADC (ECF–SADC) ; auditeur des fichiers électoraux ; membre de plusieurs missions internationales d’observation électorale au Zimbabwe, en République Centre Africaine, en Russie, au Congo Brazza, en Corée du Sud, au Malawi, au Niger et en Angola.

Un catholique pratiquant

Malgré ses activités professionnelles, Ronsard Malonda est notamment membre de Pax Romana - Mouvement international des intellectuels catholiques, MIIC – Pax Romana, en RDC; de l’Association des anciens du Petit séminaire de Mbata Kiela ; de la Communauté Famille Chrétienne.

Ses détracteurs lui reprochent cette longue et extraordinaire expérience car pour certains, c'est lui l'homme-orchestre des présumés fraudes électorales dans les précédents cycles électoraux lui préférant d'autres prétendants dépourvus d'un tel parcours alors que pour ses soutiens, par ailleurs majoritaire dans ce cercle privilégié d'électeurs, c'est bien lui, l'homme de la situation et non un stagiaire à la tête d'une institution aussi sensible que la Commission Électorale Nationale Indépendante de la République Démocratique du Congo.

José-Junior Owawa

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate