img

Actualités

Politique

Le président du Mouvement de Libération du Congo (MLC) et un des leaders de la plateforme Lamuka, Jean-Pierre Bemba, a été reçu par l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique en RDC, Mike Hammer, ce samedi 13 Juin 2020.

Au cours de leur discussion, ces deux personnalités sont revenues sur la situation politique en République Démocratique du Congo dans sa globalité et en particulier l’appel de Lamuka pour une Commission électorale nationale indépendante bien formée de dirigeants "d'une intégrité irréprochable."

En deuxième position, ils ont échangé sur la sécurité à l’Est du Pays, caractérisée par les massacres des populations et les déplacements de ces dernières suite à une prolifération de présumés groupes rebelles qui profiteraient d’une absence de l’autorité de l’Etat dans certains coins. Et enfin, la question de ma maladie à virus Ebola qui a refait surface à Mbandaka dans la province de l’Equateur.

Il sied de signaler que Lamuka s’est dit préoccupé par les “manœuvres” en cours autour du processus de désignation du Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante, (CENI). Dans un communiqué publié ce vendredi 12 juin à Kinshasa, les quatre membres du présidium de cette plateforme ont déclaré que le choix du successeur de Corneille Nangaa Yubeluo devrait se faire, sans aucune pression des acteurs politiques pour garantir l’indépendance de cette institution d’appui à la démocratie.

“Nous ne ménagerons aucun effort afin que la CENI et les autres institutions, concernées par les élections, qui ont perdu toute crédibilité, soient restructurées et animées par des personnalités d’une intégré irréprochable afin de rassurer le souverain primaire quant à l’organisation des élections libres, transparentes démocratiques et apaisées”, préviennent respectivement Moïse Katumbi, Jean-Pierre Bemba, Adolphe Muzito et Martin Fayulu.

Prince Bagheni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate