img

Actualités

Économie

Le Président de la République Félix Tshisekedi n’a pas été tendre envers les opérateurs économiques étrangers dans le secteur minier en République Démocratique du Congo au sujet de leur sous-traitance qui ne profite pas aux congolais, les appauvrissant de plus en plus.

Arrivé ce mercredi dans la soirée à Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga en provenance de l’Ouganda où il a pris part à l’investiture de son homologue ougandais Yoweri Mouseveni.

Afin d’échanger avec les dirigeantes des sociétés minières de Kolwezi dans la
province du Lualaba, le Chef de l’Etat a exprimé à la place de la poste, son mécontentement dans leurs façons d’agir alors que ces minerais devaient profiter aux congolais, chose qui n’est nullement le cas.

« Demain je me rendrai à Kolwezi pour traiter un dossier qui ne me réjouis pas. C'est-à-dire que notre pays regorge plusieurs minerais. Avec ces minerais qu'on appelle minerais stratégiques, le Congo devrait être au centre des convoitises, au centre des stratégies du monde entier suite au cobalt et au cuivre ainsi que les autres minerais que nous possédons », a-t-il dit avant de poursuivre:

« Ce n’est pas normal que les gens qui viennent exploiter s'enrichissent et nous congolais, propriétaires de cette terre, continuons à souffrir. Les gens qui viennent exploiter gagnent de l'argent, mais nous, nous croupissons dans la misère », a dit le Président Félix Tshisekedi faisant savoir qu’il échangera avec eux pour y voir clair dans ce secteur.

Il précise cependant qu'il va s’entretenir avec les propriétaires de ces sociétés minières « et savoir ce qu’ils continuent à manigancer ».

Theo Liko

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate