img

Actualités

Le député national, Claudel André Lubaya recommande au Chef de l'État congolais, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo de convoquer des assises nationales pour étudier la possibilité de réformer le fonctionnement de la Commission Électorale Nationale Indépendante, CENI.

En effet, dans un communiqué de presse publié ce jeudi, 02 juillet transmis à election-net.com, l'élu de la province du Kasaï Central estime que la réforme de la centrale électorale passe avant tout chose pour envisager l'organisation des élections crédibles en République Démocratique du Congo, RDC.

"…parler des élections en 2023, relèverait de l'irresponsabilité politique", estime l'élu de Kananga avant d'ajouter "qu'une réforme profonde de la CENI aux seuls fins de régler l'épineuse question de son fonctionnement transparent et de la crédibilité des élections crédibles est une priorité absolue pour la survie de notre nation".

Ci-dessous, l'intégralité du communiqué

Il faut rappeler que la désignation des animateurs de la Commission Électorale Nationale Indépendante congolaise cristallise le débat politique et sociale en République Démocratique du Congo.

Les confessions religieuses censées trouver "l'oiseau rare" en remplacement de Corneille Nangaa Yubeluo arrivée fin mandat à la tête de l'institution depuis le mois de juin de l'année dernière sont minées par des divisions internes notamment les blocs de catholiques et protestants soutenus par une bonne partie de l'opposition et les églises évangéliques, musulmanes…. accusées d'êtres à la solde de la coalition FCC-CACH au pouvoir depuis le 24 janvier 2019.

José-Junior Owawa

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate