img

Actualités

Politique

Société

"La voix du peuple triomphe toujours, la démission n’aura plus lieu. Le président Jean-Marc Kabund a tout compris. Une page de l’histoire est irrésistiblement tournée", écrit, dans un message largement relayé, sur les réseaux sociaux, Me Emmanuelli Kahaya, chef de cabinet du premier vice-président de l’Assemblée nationale.

Tout atteste donc que Jean-Marc Kabund, après l'avoir annoncé sur son compte Twitter, ne va plus démissionner de son poste de premier vice-président de l'Assemblée nationale. 

A son bureau au palais du peuple ce mercredi matin, tout le monde était en poste, personne n'évoque une quelconque démission et les gens y travaillent normalement.

Attendu mardi à l'Assemblée nationale pour formaliser sa démission, Jean-Marc Kabund a été aperçu à Kingabwa en train d'inspecter les travaux de construction d'un stade municipal sur le terrain Waya Waya à Kingabwa (Photo).

"C'est possible que ce soit" un rétropédalage, estime le député national Eliezer Thambwe.

Isolement total

"Il n'est pas facile de prendre une décision si importante au vu des déclarations qui se font. Il se sentait soutenu par plusieurs personnes de l'UDPS. Maintenant, c'est l'isolement total. Tout le monde sait que le courant ne passe pas entre les 2 personnalités" en l'occurrence Félix Tshisekedi et Jean-Marc Kabund.

"Il voit comment les uns après les autres réagissent. Les visites ont commencé à sécher. C'est ce qui fait qu'il hésite un peu à démissionner", pense l'élu de Lukunga.

"Je ne pense pas (qu'il aura toujours la confiance des députés). C'est très compliqué pour lui. Il est désavoué par les députés de l'Union sacrée et de l'UDPS. Je ne vois pas Jean-Marc Kabund regagner la considération qu'il avait. La confiance, on l'a qu'une fois".

Destitution pas exclue

"La façon dont je vois les choses évoluer, au cas où (Jean-Marc Kabund) ne démissionne pas, il y a cette possibilité de le contraindre à le faire" par une motion ou une pétition, prévient ce député de l'Union sacrée.

Pour l'instant, plusieurs sources annoncent que le toujours premier vice-président de l'Assemblée nationale a finalement décidé de revenir sur sa décision annoncée sur Twitter de quitter ce poste.

ELECTION-NET.COM/mobile.topcongo.fm

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate