RDC: arrestation de Salomon SK Della, "Félix doit partir"

Photos d'illustration


Réagissant au cours d'un point de presse tenu ce mardi 06 juin à Lubumbashi sur l'arrestation du bras droit de Moïse Katumbi, le parti Ensemble pour la République dénonce la “dérive dictatoriale” dans le chef du pouvoir en place. 

Pour le Secrétaire Général de ce parti de l’opposition, la population doit se mobiliser pour obtenir le départ du régime “incompétent, intolérant, raciste, tribaliste, nocif….”, de Félix Tshisekedi. 

Le parti politique Ensemble rejette en outre les accusations selon lesquelles Salomon Kalonda, bras droit de Moïse Katumbi, serait en contact avec les rebelles du M23 et certains officiers de l'armée rwandaise pour déstabiliser la République démocratique du Congo.

Dieudonné Bolengetenge précise que l'arrestation du conseiller spécial de Katumbi et sa séquestration durant une semaine se sont faites dans la violation des prescrits de la loi. 

« L’enlèvement de monsieur Salomon Kalonda, sa séquestration pendant une semaine et la publication des griefs mis à sa charge pour son transfèrement devant les juridictions militaires se font dans l’illégalité totale et relèvent des abus d’un pouvoir déstabilisé par la présence à Kinshasa de notre président national », à dit Dieudonné Bolengetenge 

Par ailleurs, Dieudonné Bolengetenge, secrétaire général du parti de Moïse, a appelé ses adeptes au calme et à la retenue.

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • RDC : qualifiée « d'amorphe », l'opposition menée par Moïse Katumbi bombe le thorax à Lubumbashi
  • Dossier SK Della : ces hypothèses plausibles auxquelles il faut s'attendre après l'arrêt d'incompétence de la Cour militaire (Juriste)
  • Dossier Salomon Kalonda : le camp Katumbi réagit à la déclaration d'incompétence de la cour militaire


  • Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments