img

Actualités

Le gouvernement de la province du Kasaï se réjouit que les autorités Angolaises aient pris la résolution de mettre fin aux expulsions des migrants Congolais en situation irrégulière sur le sol Angolais par des postes frontaliers non officiels.

C'est ce qu'a fait savoir à election-net.com le ministre en charge de l'intérieur de cette province.

" Depuis que nous nous sommes retrouvés avec nos voisins d'Angola, nous avons pris cette résolution. Ils ne font plus sortir de chez eux nos compatriotes par des voies non officielles; Les congolais qui sont en situation irrégulière en Angola, on les rattrape et on les fait sortir soit par Kamako soit par Kandiaji ou par tout autre poste qui est officiel " confirme Deller KAWINO qui regrette cependant les traitements que les expulsés subissent de la part des autorités Angolaises au cours de ces expulsions.

" Nos compatriotes se plaignent qu'ils subissent des sévices corporels, bref, des tortures au cours de leur expulsion" souligne-t-il

Pour rappel, en juin dernier, les autorités de la province Congolaise du Kasaï et leur voisines de la province angolaise de LundaNorte ont eu une bipartite autour entre autre autour de la sécurité à leurs frontières communes et de la question d'expulsion des congolais en terre Angolaise.

Le ministre provincial de l'intérieur du Kasaï promet que les deux parties devront de nouveau se rencontrer pour davantage élargir la réflexion sur la thématique dans le cadre du jumelage LundaNorte-Kasaï.

Van Frédéric Tshilanda

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate